mardi 15 novembre 2011

Le Futuroscope plagié en Chine

Construit en 2005, le parc d'attraction Changchun Movie Wonderland est un concentré de nouvelles technologies à la chinoise. Il veut devenir la parfaite alchimie entre Hollywood et Disney, et se considère déjà comme le premier parc chinois d'envergure mondiale.
La Montagne de Cristal accueille un écran géant haut comme un immeuble de six étages. le Pavillon du Futuroscope, symbole du parc français avec sa boule, le Lac aux Images et ses rideaux d'eau, le Tapis Magique et ses orgues (appelée Forêt Cosmique), l'Omnimax et son cube posé (le Théâtre Dôme) ... Les plus belles réalisations de Denis Laming au Futuroscope sont ainsi reprises sans scrupule par des industriels et politiques chinois, qui souhaitent développer le tourisme dans cette région du pays. 

Changchun Films Studio est une importante société de réalisation de films chinoise. Avec ce parc, elle a souhaité ouvrir le monde du cinéma aux touristes. On peut également assister à des scènes de tournage de film dans ce parc qui a également été "librement" inspiré par Hollywood Universal Studio.

Le parc réaliserait actuellement environ 1 million d'entrées par an, et vise à l'avenir le chiffre de 1,5 million.

Ce projet n'a rien à voir avec les accords officiels entre la province de Hubei et le département de la Vienne.

Même si cela parait scandaleux, le plagiat est une pratique hélas très courante en Chine. Le parc du Futuroscope n'a que très peu de chance de pouvoir faire valoir ses droits, surtout que Denis Laming, l'architecte attitré du parc, a préféré privilégier l'entente à l'attaque. Il développe en effet de nombreux projets en Chine.




Agrandir le plan
( Mis à jour le 17/11/2011 )

3 commentaires:

PromoParcs a dit…

Merci pour cet article très intéressant sur le Futuroscope et son frre jumeau en Chine.

L'équipe PromoParcs.com

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Le Petit Poitevin a dit…

Merci de rester courtois !